Histoire

La société Cagiva a été fondée par Giovanni Castiglioni en 1978 et fabriquait de petites pièces mécaniques comme des boutons, des boucles et des serrures. Le nom Cagiva est dérivé des deux premières lettres du nom de son fondateur Castiglioni Giovanni et les deux premières lettres de la ville où l'usine est située Varese.

En octobre 1979 Cagiva achète l'usine d'AMF-Harley Davidson à Schiranna (Varese). Avec une surface de 8000 m² et la présence d'ouvriers et d'ingénieurs qualifiés, l'usine était la base idéale pour les frères Castiglioni pour construire une moto. Avec un effectif de 150 gens de personnel l'usine faisait chaque année 40000 motos avec un assortiment de 8 modèles parmi lesquels il y avait des 2-temps et des 4-temps avec une cylindrée de 125 à 350cc. Les motos étaient vendues sous le nom Harley Davidson - Cagiva.

Depuis 1980 les motos sont vendues sous leur propre nom Cagiva. A partir de ce moment le nom de la marque est connu comme constructeur de motos avec la capacité de construire ses propres moteurs, cadres et accessoires. 

Début des années 80 Cagiva était le seul constructeur italien qui réussissait à résister à l'invasion des marques japonaises. Ceci en utilisant de nouvelles techniques et en introduisant des machines innovatrices. La gamme de Cagiva consistait de motos de cross, enduro, jusqu'au modèles pour la route. Avec un réseau de 400 revendeurs, Cagiva était surtout en Italie le leader du marché des motos plus légères.

Mi des années '80 Cagiva attaque le marché des motos plus lourdes en utilisant les blocs moteurs Ducati de 350 à 1000cc. C'était un très bon choix et en 1985 et 1986 Cagiva achète les marques Ducati, Husqvarna et Moto Morini.

Après la jonction de Cagiva et Ducati les deux marques ont fait de bonnes affaires. Plusieurs détails démontrent que les deux marques appartiennent au même groupe. Un pilote attentif (et déjà un plus âgé) se rappellera certainement les belles tenues de course d'entre autres Raymond Roche et Giancarlo1 Fallapa. Des combinaisons rouges avec des rayures grises sur les épaules comme si c'était une ancienne cuirasse romaine (un dossier que les soldats romains portaient sur la poitrine). Comparez vos anciennes photos de l'ancien pilote Cagiva, Randy Mamola avec les photos Ducati et vous retrouverez les mêmes combinaisons de race. C'est ce qu'on appelle “Corporate image”!

Au niveau sportif Cagiva a remporté de grandes victoires. Cagiva domine pendant 10 ans le rallye Paris-Dakar avec Ciro de Petri, Hubert Auriol et Edy Orioli. En outre Cagiva gagne trois fois le rallye Farao et deux fois le rallye de Tunisie. Cagiva remporte en plus le titre de Champion du Monde Motocross en 1986 avec Dave Strijbos et remporte plusieurs victoires de GP MotoCross. Sur le circuit Cagiva est également candidat pour le titre avec de grands pilotes comme Randy Mamola, Eddy Lawson et John Kocinsky. Au total Cagiva a remporté plus de 10 GP 500 et en 1994 Cagiva termine troisième dans le Championnat du Monde .

Cagiva ouvre à San Marino le Cagiva Research Centre sous la direction du gourou du design Massimo Tamburini. Plus tard, le CRC et Tamburini seront responsables pour le développement de la Ducati 916 et le modèle dérivé, la Mito 125. En plus Cagiva ouvre le centre Crimson design Centre à Morazzone qui est dirigé par Migael Galuzzi qui est responsable pour le développement de la Ducati Monster et plus tard la famille de la Cagiva Raptor. Pour finir MV Agusta a été ajouté à l'étable impressionnant de Castiglioni en 1991.

L'Elefant est un des modèles les plus illustres de Cagiva. La moto la plus illustre dans la série des Enduros, Elle a été construites en deux versions; l'Elefant 750 et l'Elefant 900. Les deux variantes sont basées sur un moteur deux cylindres V Ducati refroidi à l'air.

Finalement, en 1996 Cagiva décide de vendre les marques Ducati, Moto Morini afin de se concentrer entièrement sur Cagiva, MV Agusta et Husqvarna. Après la vente Cagiva lance avec succès  la moto la plus spectaculaire parmi les motos présentées les dernières 25 années, la MV Agusta F4 Serie Oro.

La MV Agusta a connu un succès fou et Cagiva décide de changer le nom de l'usine en MV Agusta. Depuis Cagiva n'est plus un nom d'usine mais uniquement un nom de marque.

Dansla tradition off-road Cagiva a introduit plusieurs modèles progressives. Il y a eu le modèle Gran Canyon et Navigator des sportives tout-terrain qui s'imposaient à beaucoup d'autres modèles sportifs. Cagiva a également lancé plusieurs modèles de motos pour la route, la Raptor 1000 et la V-Raptor 1000. Plus tard ces modèles ont également été introduits en version 650 et pour Cagiva c'était une nouvelle impulsion. Fidèle à la tradition Cagiva a continué à construire et développer les modèles 125cc 2-temps.

Les modèles Mito 525SP et Raptor 125 que nous retrouvons dans la gamme 2010, sont les derniers exploits.